FRAGMENT II , 2012, 14x14x14 cm,  (Collection privée) ,   Photo: didierlecoq.com      “De tous mes voyages, mes séjours en Patagonie sont ceux qui m'ont le plus impressionnée. J’ai été frappée par la ressemblance de ces matières naturelles avec les états successifs de la matière dont je fais mes oeuvres. J'ai voulu témoigner de la beauté et de la rudesse de ces paysages sauvages. Traduire en verre les Fragments de ce puzzle impossible qui dérive.  Le paysage des glaciers est émouvant et propre à la contemplation voir au recueillement. Il connaît des mutations successives, rapides par le choc des glaciers dus aux tempêtes du Cap-Horn, pluies, vents, ouragans, une atmosphère de début ou de fin du monde.  La dérive des icebergs et l'évolution du paysage répondaient à mes propres errances, mes recherches chromatiques, ma quête de transparence, de lumière que je voulais capter par le verre. Le miroitement du soleil sur la glace, pourtant si fugace, reste à jamais en moi comme en mes œuvres de verre, liquide figé par le feu, quand la glace l'est par le froid. La lumière change avec le jour et mes Fragments tentent de convertir mes propres failles en jeux visuels dans une matière qui, par ces jeux de reflets, prend vie.  Le réchauffement climatique accélère et modifie les phénomènes de transformation des icebergs. Murs de glace errants, ils portent dans les bulles d'air qu'ils enserrent, telle une mémoire, l'histoire climatique de notre planète, qui se fond dans la matière originelle aquatique.  Par eux, en eux, le territoire se dilue, les rivages se modifient ainsi que le devenir de notre planète.”   
       
     
  FRAGMENT XIV , 2016, 50x60x9 cm
       
     
  FRAGMENT XI , 2014, 52x34x18 cm, Photo: didierlecoq.com      
       
     
  FRAGMENT III , 2013, 28x11x18 cm,  (Collection privée)    Photo: didierlecoq.com
       
     
  FRAGMENTS   IV  2013, 45x14x14cm,  (Collection privée)     Photo: didierlecoq.com
       
     
  FRAGMENTS V , 2013, 45x14x14cm,  (Collection privée)     Photo: didierlecoq.com
       
     
  FRAGMENT XVI , 2015, 26x22x15 cm         
       
     
  FRAGMENT VIII , 2013, 64x25x14 cm, Photo: didierlecoq.com
       
     
  FRAGMENT VI , 2013, 30x20x20 cm, Photo: didierlecoq.com      
       
     
  FRAGMENT XII , 2015, 45x14x14 cm, Photo: didierlecoq.com
       
     
  FRAGMENT XV , 2015, 12x12x4 cm,  (Collection privée)    Photo: didierlecoq.com
       
     
  FRAGMENT VII , 2013, 27x29x9 cm, Photo: didierlecoq.com
       
     
  INSTALLATION FRAGMENTS , Plage de l'écluse, Dinard
       
     
  FRAGMENT II , 2012, 14x14x14 cm,  (Collection privée) ,   Photo: didierlecoq.com      “De tous mes voyages, mes séjours en Patagonie sont ceux qui m'ont le plus impressionnée. J’ai été frappée par la ressemblance de ces matières naturelles avec les états successifs de la matière dont je fais mes oeuvres. J'ai voulu témoigner de la beauté et de la rudesse de ces paysages sauvages. Traduire en verre les Fragments de ce puzzle impossible qui dérive.  Le paysage des glaciers est émouvant et propre à la contemplation voir au recueillement. Il connaît des mutations successives, rapides par le choc des glaciers dus aux tempêtes du Cap-Horn, pluies, vents, ouragans, une atmosphère de début ou de fin du monde.  La dérive des icebergs et l'évolution du paysage répondaient à mes propres errances, mes recherches chromatiques, ma quête de transparence, de lumière que je voulais capter par le verre. Le miroitement du soleil sur la glace, pourtant si fugace, reste à jamais en moi comme en mes œuvres de verre, liquide figé par le feu, quand la glace l'est par le froid. La lumière change avec le jour et mes Fragments tentent de convertir mes propres failles en jeux visuels dans une matière qui, par ces jeux de reflets, prend vie.  Le réchauffement climatique accélère et modifie les phénomènes de transformation des icebergs. Murs de glace errants, ils portent dans les bulles d'air qu'ils enserrent, telle une mémoire, l'histoire climatique de notre planète, qui se fond dans la matière originelle aquatique.  Par eux, en eux, le territoire se dilue, les rivages se modifient ainsi que le devenir de notre planète.”   
       
     

FRAGMENT II, 2012, 14x14x14 cm, (Collection privée),

Photo: didierlecoq.com

 

“De tous mes voyages, mes séjours en Patagonie sont ceux qui m'ont le plus impressionnée. J’ai été frappée par la ressemblance de ces matières naturelles avec les états successifs de la matière dont je fais mes oeuvres. J'ai voulu témoigner de la beauté et de la rudesse de ces paysages sauvages. Traduire en verre les Fragments de ce puzzle impossible qui dérive.

Le paysage des glaciers est émouvant et propre à la contemplation voir au recueillement. Il connaît des mutations successives, rapides par le choc des glaciers dus aux tempêtes du Cap-Horn, pluies, vents, ouragans, une atmosphère de début ou de fin du monde.

La dérive des icebergs et l'évolution du paysage répondaient à mes propres errances, mes recherches chromatiques, ma quête de transparence, de lumière que je voulais capter par le verre. Le miroitement du soleil sur la glace, pourtant si fugace, reste à jamais en moi comme en mes œuvres de verre, liquide figé par le feu, quand la glace l'est par le froid. La lumière change avec le jour et mes Fragments tentent de convertir mes propres failles en jeux visuels dans une matière qui, par ces jeux de reflets, prend vie.

Le réchauffement climatique accélère et modifie les phénomènes de transformation des icebergs. Murs de glace errants, ils portent dans les bulles d'air qu'ils enserrent, telle une mémoire, l'histoire climatique de notre planète, qui se fond dans la matière originelle aquatique.

Par eux, en eux, le territoire se dilue, les rivages se modifient ainsi que le devenir de notre planète.”

 

  FRAGMENT XIV , 2016, 50x60x9 cm
       
     

FRAGMENT XIV, 2016, 50x60x9 cm

  FRAGMENT XI , 2014, 52x34x18 cm, Photo: didierlecoq.com      
       
     

FRAGMENT XI, 2014, 52x34x18 cm, Photo: didierlecoq.com

 

 

  FRAGMENT III , 2013, 28x11x18 cm,  (Collection privée)    Photo: didierlecoq.com
       
     

FRAGMENT III, 2013, 28x11x18 cm, (Collection privée) 

Photo: didierlecoq.com

  FRAGMENTS   IV  2013, 45x14x14cm,  (Collection privée)     Photo: didierlecoq.com
       
     

FRAGMENTS IV 2013, 45x14x14cm, (Collection privée) 

 Photo: didierlecoq.com

  FRAGMENTS V , 2013, 45x14x14cm,  (Collection privée)     Photo: didierlecoq.com
       
     

FRAGMENTS V, 2013, 45x14x14cm, (Collection privée) 

 Photo: didierlecoq.com

  FRAGMENT XVI , 2015, 26x22x15 cm         
       
     

FRAGMENT XVI, 2015, 26x22x15 cm

 

 

 

  FRAGMENT VIII , 2013, 64x25x14 cm, Photo: didierlecoq.com
       
     

FRAGMENT VIII, 2013, 64x25x14 cm, Photo: didierlecoq.com

  FRAGMENT VI , 2013, 30x20x20 cm, Photo: didierlecoq.com      
       
     

FRAGMENT VI, 2013, 30x20x20 cm, Photo: didierlecoq.com

 

 

  FRAGMENT XII , 2015, 45x14x14 cm, Photo: didierlecoq.com
       
     

FRAGMENT XII, 2015, 45x14x14 cm, Photo: didierlecoq.com

  FRAGMENT XV , 2015, 12x12x4 cm,  (Collection privée)    Photo: didierlecoq.com
       
     

FRAGMENT XV, 2015, 12x12x4 cm, (Collection privée)

 Photo: didierlecoq.com

  FRAGMENT VII , 2013, 27x29x9 cm, Photo: didierlecoq.com
       
     

FRAGMENT VII, 2013, 27x29x9 cm, Photo: didierlecoq.com

  INSTALLATION FRAGMENTS , Plage de l'écluse, Dinard
       
     

INSTALLATION FRAGMENTS, Plage de l'écluse, Dinard