CORPS ARCHITECTE   II , 2011, 72x34x16 cm, Photo: didierlecoq.com     À travers mes expérimentations sur le pli, j’ai découvert la dimension proprement érotique de la matière que je travaille, le verre soudain se plie, s’étire, se cabre, se fige et invente, comme une métaphore d’un fragment de corps saisi dans le surgissement du désir.   “Érotique, la forme se plie, se tord, s’enroule, se cabre et s’abandonne. Lit de feu, lit de glace, la matière transfigurée émerge ici dans une puissante vague animale, reptilienne.”  - Edith Lassiat   
       
     
  Détail   CORPS ARCHITECTE  II, Photo: didierlecoq.com
       
     
  CORPS ARCHITECTE NOIR   I , 2011, 52x31x21 cm   Photo: didierlecoq.com   
       
     
  CORPS ARCHITECTE NOIR II , 2012, 52x31x21 cm,  (Collection privée)   Photo: didierlecoq.com
       
     
  CORPS ARCHITECTE   III , 2011, 80x33x16 cm,  (Collection privée),   Photo: didierlecoq.com
       
     
  Détail   CORPS ARCHITECTE   III ,  (Collection privée)   Photo: didierlecoq.com
       
     
  CORPS ARCHITECTE   IV ,  (Collection privée)   Photo: didierlecoq.com
       
     
  Détail   CORPS ARCHITECTE   IV ,  (Collection privée)   Photo: didierlecoq.com
       
     
  CORPS ARCHITECTE   II , 2011, 72x34x16 cm, Photo: didierlecoq.com     À travers mes expérimentations sur le pli, j’ai découvert la dimension proprement érotique de la matière que je travaille, le verre soudain se plie, s’étire, se cabre, se fige et invente, comme une métaphore d’un fragment de corps saisi dans le surgissement du désir.   “Érotique, la forme se plie, se tord, s’enroule, se cabre et s’abandonne. Lit de feu, lit de glace, la matière transfigurée émerge ici dans une puissante vague animale, reptilienne.”  - Edith Lassiat   
       
     

CORPS ARCHITECTE II, 2011, 72x34x16 cm, Photo: didierlecoq.com

 

À travers mes expérimentations sur le pli, j’ai découvert la dimension proprement érotique de la matière que je travaille, le verre soudain se plie, s’étire, se cabre, se fige et invente, comme une métaphore d’un fragment de corps saisi dans le surgissement du désir.

“Érotique, la forme se plie, se tord, s’enroule, se cabre et s’abandonne. Lit de feu, lit de glace, la matière transfigurée émerge ici dans une puissante vague animale, reptilienne.”  -Edith Lassiat

 

  Détail   CORPS ARCHITECTE  II, Photo: didierlecoq.com
       
     

Détail CORPS ARCHITECTE II, Photo: didierlecoq.com

  CORPS ARCHITECTE NOIR   I , 2011, 52x31x21 cm   Photo: didierlecoq.com   
       
     

CORPS ARCHITECTE NOIR I, 2011, 52x31x21 cm

 Photo: didierlecoq.com

 

  CORPS ARCHITECTE NOIR II , 2012, 52x31x21 cm,  (Collection privée)   Photo: didierlecoq.com
       
     

CORPS ARCHITECTE NOIR II, 2012, 52x31x21 cm, (Collection privée)

Photo: didierlecoq.com

  CORPS ARCHITECTE   III , 2011, 80x33x16 cm,  (Collection privée),   Photo: didierlecoq.com
       
     

CORPS ARCHITECTE III, 2011, 80x33x16 cm, (Collection privée),

Photo: didierlecoq.com

  Détail   CORPS ARCHITECTE   III ,  (Collection privée)   Photo: didierlecoq.com
       
     

Détail CORPS ARCHITECTE III, (Collection privée)

Photo: didierlecoq.com

  CORPS ARCHITECTE   IV ,  (Collection privée)   Photo: didierlecoq.com
       
     

CORPS ARCHITECTE IV, (Collection privée)

Photo: didierlecoq.com

  Détail   CORPS ARCHITECTE   IV ,  (Collection privée)   Photo: didierlecoq.com
       
     

Détail CORPS ARCHITECTE IV, (Collection privée)

Photo: didierlecoq.com